Sécheresse oculaire

La sécheresse oculaire / DGM (Dysfunction Glande Meibomius) / Blépharite

L’oeil sec est une maladie oculaire fréquente pouvant altérer qualité de vue et qualité de vie.

Ses causes sont nombreuses et parfois multiples chez un même patient. Deux mécanismes principaux entrent en scène : 1) manque de larmes ou, 2) mauvaise qualité de larmes.

Le deuxième mécanisme appelé «sécheresse oculaire par dysfonctionnement des glandes de meibomius (DGM)» est de loin le plus fréquent.

Il s’accompagne très souvent d’une blépharite, c’est à dire d’une inflammation du bord des paupières, d’une conjonctivite (inflammation du blanc de l’oeil) et d’une kératite (inflammation de la cornée). Il peut se compliquer de chalazions.

Il est à noter que bon nombre de DGM ne s’accompagnent parfois d’aucun symptôme alors que la maladie est présente depuis longtemps.

La prise en charge des DGM repose d’abord et avant tout sur une analyse détaillée de toute la surface oculaire permettant de déterminer le(s) mécanisme(s) en cause, la sévérité et l’ancienneté des lésions existantes.

Le traitement est souhaitable dès le diagnostic établi : plus il est précoce, plus les chances de succès sont grandes.

Ce traitement s’inscrit dans la durée (la maladie est chronique, on n’en guérit pas définitivement) et nécessite une motivation importante de votre part.

Les larmes normales

Les larmes s’étalent à la surface de l’oeil en formant le “film lacrymal”.

Ce dernier permet de lubrifier la surface de l’oeil et de créer les conditions nécessaires à un bon confort et à une bonne vision.

Il est composé de 3 couches : couche muqueuse, couche aqueuse et couche lipidique.

Les 2 mécanismes de l’oeil sec

Dans les 2 cas, picotements, brûlures, sensation de grains de sable, douleurs, intolérance aux lentilles, larmoiements, gène à la lumière et vision floue peuvent survenir.

Le role des glandes de Meibomius

Elles fabriquent l’huile du film lacrymal appelé Meibum (équivalent du sébum de la peau). Dans la DGM, les glandes ont du mal à évacuer leur Meibum, elles se bouchent, se dilatent et disparaissent.

© Copyright Ophtalmologie Genève - Réalisation du site internet par Surya Sanchez